accueil
www.eghezee.org
Taviers
Plan des rues    |   Histoire du village

Patrimoine des autres villages
Aische | Bolinne | Boneffe |  Branchon |  Dhuy
Éghezée | Hanret | Leuze | Liernu |  Longchamps
Mehaigne | Noville | St-Germain | Upigny |  Waret
Patrimoine de Taviers

Chapelle de Francquenée

Ce hameau avait autrefois sa propre église, dédiée à saint Pierre, et fut une paroisse indépendante, jusqu’en 1803, date de son rattachement à celle de Taviers.

La construction date du XVIIIe.

La façade et les toitures sont classés.
À l’intérieur, beau plafond en stuc, jubé en chêne Louis XV, et plusieurs dalles funéraires des XVIe et XVIIe.

Voir une photo de 1913

Elle a été transformée en chapelle musicale en 2018.

Ferme de Francquenée

Bel exemple de ferme fortifiée qui date du XVIIe et du XVIIIe.
Plusieurs tours sont de la moitié du XVIIe, porche-colombier daté de 1659, aile sud de 1662, grange datée par ancrage de 1750. Le corps de logis date du XVIIIème mais a été exhaussé en 1896.
Propriété d’Afflighem, qui y achète des terres au comte de Namur en 1370, elle fut vendue vers 1660 aux Warnant. Elle passa successivement aux d’Yves, Spangen, Merode, Clermont-Tonnerre, Merode et Wautier.
En 1750, Jean-Baptiste V, Wautier, Lieutenant-Mayeur des Hautes et Foncières Cours de Taviers et de Francqnée, s’y installe.
Ses descendants l’occupent toujours actuellement.

Ferme du Château

C'est la première qu'on trouve en venant du centre de l'entité, à droite le long de la route de la Hesbaye, en forme de quadrilatère entouré de champs.
Datée du XVIIe, elle était autrefois défendue par des fossés et un pont-levis.
Très beau portail à colombier à deux niveaux, dont le portail cintré garde trace de glissières obturées et d'arquebusières, et porte une dalle armoriée.
Aux de Taviers (XIIIe-XVè), elle était propriété de l’abbaye de Boneffe au XVIé. Elle passa successivement aux d’Yves, Spangen, Merode et Rigo. Elle fut exploitée par François Steynaert (1684), Louis Laurent (1706), François de Beaufays (1713).
En 1720, Jean-Baptiste IV, Wautier, Lieutenant-Mayeur des Hautes et Foncières Cours de Taviers et de Francqnée, s’y installe. Ses descendants l’occuperont jusqu’en 1885.
Ils seront suivis par les Grandmoulin, puis en 1941 par la famille Rigo.

Ferme Dethy

On la trouve au milieu du village, dans les virages de la route de la Hesbaye.
Les façades et toitures des bâtiments et du porche sont classés. Le porche est daté de 1806.
Le corps de logis est daté de 1745.
Propriété de la famille Dethy. Déjà Louis-Joseph Dethy, notaire à Taviers de 1796 à 1840, y bourgmestre de 1803-1830, et son épouse Constance Stévenart. A leur fils Louis-Edouard, bourgmestre de Taviers de 1841 à 1892. Vente en 1916 lors du décès d’Henri Dethy, à la famille Louesse

Ferme Stevenart

Elle est à côté de l'église et date du XVIIe.
Son porche surmonté d’une pierre aux armes de l'ancien curé Lupinus est daté de 1669.
Logis du XIXe, étables construites par Louis Wautier en 1843. A Loys de Hodomont en 1602, vendue en 1662 à Robert Leloup, curé de Taviers. Achetée, en 1702, aux héritiers d’Etienne Petitjean, curé de Taviers, par Lambert Massart. Elle échut par héritage aux Stévenart(1732). Par partages successifs elle dévolut à Louis Wautier-Dethy. Vente à la famille Gelinne en 1914.

Ferme de l’Abbaye, dite Everarts.

Non loin de la ferme Stévenart, joli logis en L remanié au XIXe, et étables datées de 1776.
Propriété de l’abbaye de Boneffe, qui y possédait déjà des terres et un vivier en 1537, elle fut vendue en 1797,comme biens nationaux au français Ackerman. Quelques années plus tard elle devint propriété de la famille Everarts. Occupée dès 1660 par Paul de Libois, Lieutenant-Mayeur de la Haute Cours de Taviers de 1660 à 1686, elle fut reprise par son gendre Conrard Everarts en 1686. Devenue propriétaire de la ferme, cette famille l’exploitera jusqu’à la fin du XIXe.

Histoire du village    |    Plan des rues
Accueil | Agriculture | Clubs | Liens | Loisirs | Organismes | Patrimoine | Plan